Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Révisions du Brevet : question de style ...direct, indirect...etc

Publié le par annepaingault

 

Pour rapporter les paroles ou les pensées de quelqu'un, on peut choisir

A : Le discours ( ou le style ) direct

  • Le discours direct donne l’illusion de l’objectivité, et permet de donner l’information en toute neutralité. C’est la reproduction de la parole d’autrui. Toutefois le rapporteur peut influencer le discours, notamment avec des éléments tels que les verbes de paroles.
  • EX- : « J’ai appelé Roxane  hier. » (prétendit / reconnut / cria Christian.
  • Les verbes introducteurs, qui font toujours partie de la proposition principale, sont "dire" et ses équivalents : déclarer, répondre, annoncer, affirmer, signifier, s'écrier, demander, répéter, faire savoir, faire part de...

Le discours ( ou le style ) indirect

  • Le discours indirect se construit donc comme une subordonnée, complément d’un verbe principal signifiant « dire » ou « penser ». Il est généralement bien intégré au discours dans lequel il s’insère
  • Ex : Robespierre a dit que Danton était un traître.
  • Pierre a dit qu'il était riche.    
  • (En discours direct : Pierre a dit : "Je suis riche").  

Le discours indirect libre : plus littéraire et compliqué  

  • Le discours (ou style) indirect libre est essentiellement un procédé littéraire qui se rencontre peu dans la langue parlée. L’auteur peut rapporter les paroles et les pensées au moyen d’une forme qui s’intègre parfaitement au récit,
  • Exemple : Pierre le disait toujours. S’il était riche, il ne travaillerait plus !
  • Il avait fait assez d’exercices. D’ailleurs il en avait assez ! Il continuerait le lendemain .
  • Ils pensaient tous la même chose. L'équipe ne pouvait pas perdre.

(Style indirect normal : Ils pensaient tous la même chose que l'équipe ne pouvait pas perdre).

Style indirect libre : - La personne arrêtée réagissait vivement : il n'avait pas dépassé la vitesse autorisée ; les gendarmes avaient-ils des preuves de son délit ? Qu'ils les lui montrent.

 (La partie "La personne arrêtée réagissait vivement" exprime le propos du narrateur et tout le reste de la phrase reproduit les propos du personnage en cause dans le récit).

 

En style indirect normal : - La personne arrêtée réagissait vivement en disant qu'elle n'avait pas dépassé la vitesse autorisée ; elle demandait aux gendarmes s'ils avaient des preuves de son délit et demandait de bien vouloir les lui montrer.

 

En style direct : - La personne arrêtée déclarait : "Je n'ai pas dépassé la vitesse autorisée. Si vous avez des preuves de mon délit, veuillez me les montrer".

  

En résumé, le discours indirect libre combine les spécificités des deux types précédents. Il est le plus difficile à repérer dans un récit puisqu'il s'y fond complètement.

  • La phrase introductrice disparaît ou fait place à une phrase narrative

  • les types de phrases employés sont ceux du discours direct à l'exception de la phrase impérative qui doit être remplacée par une déclarative :

  • les indices de la personne, les temps verbaux et les indicateurs spatio-temporels correspondent à ceux du discours indirect

  • la ponctuation dans le discours est celle du discours direct.

Dans quels buts est-il utilisé ?

  • donner plus de fluidité au discours et le rendre plus léger

  • introduire uniquement l'essentiel du message (les paroles du personnage)

  • intégrer les paroles du personnage dans le récit tout en conservant leur expressivité

  • obtenir une sorte de fusion entre le point de vue du narrateur et celui du personnage

 

Voir aussi :
http://www.polarfle.com/exercice/avindisrapp.htm
http://www.polarfle.com/exercice/avindisrapp2.htm
   

 et sur ce site : http://www.xtec.cat/~sgirona/fle/styledirect_styleindirect.htm:    

MERCI

 Merci aussi à Y. Kassemi

 

Transformations.
Règles générales à appliquer lors de la transformation du discours direct au discours rapporté. Nous retenons celles-ci :

2.1. Modification du temps verbal lorsque le verbe introduteur est au passé :

Présent Imparfait

Il m'a dit : "J'ai un problème" ! (Présent)
Il m'a dit qu'il avait un problème (Imparfait)
Elle m'a avoué "Je suis amoureuse de lui" (Présent)
(Imparfait)Elle m'a avoué qu' elle était amoureuse de lui (Imparfait)

Futur simple conditionnel simple

Au téléphone il a promis : "J'irai vous visiter" (futur)
Au téléphone il a promis qu'il viendrait nous visiter (conditionnel)

Passé composé Plus-que parfait

Elle m'a dit : "J'ai perdu mes clés" (passé composé)
Elle m'a dit qu'elle avait perdu ses clés (plus-que- parfait)

Ils nous ont dit : "Nous sommes partis en week-end" (passé composé)
Ils nous ont communiqué qu'ils étaient partis en week-end (plus-que-parfait)

2.2. Modification des expressions de temps :
Aujourd'hui Ce jour-là

Sur la note on pouvait lire "Aujourd'hui, la conférence aura lieu à 18 heures"
Sur la note on pouvait lire que, ce jour-là, la conférence aurait lieu à 18 heures.
Hier La veille

Ils nous ont dit : " Hier, quand vous avez appelé nous étions au cinéma"
Ils nous ont dit que la veille, quand nous avons appelé, ils étaient au cinéma.
Demain Le lendemain

Elle lui avait assuré : "J'irai te voir demain"
Elle lui avait assuré qu'elle irat le voir le lendemain

Lundi prochain Le lundi suivant

Il nous a assuré : "Je vous l'envoie lundi prochain"
Il nous a assuré qu'il nous l'enverrait le lundi suivant.

2.3. Modification des démonstratifs

ce produit ce produit-là

ce point ce point-là

cet enfant cet enfant-là

cette histoire cette histoire-là

ces problèmes ces problèmes-là

2.4. Modification des pronoms

Il leur a demandé : "Vous serez là avec moi ?"
Il leur a demandé s'ils seraient là avec lui

Ils ont dit " Elle était toujours avec nous "
Ils ont dit qu'elle était toujours avec eux

Ils nous ont dit : " Hier, quand vous avez appelé nous étions au cinéma"
Ils nous ont dit que, la veille, quand nous avons appelé, ils étaient au cinéma.

Elle lui avait assuré : "J'irai te voir demain"
Elle lui avait assuré qu'elle irait le/la voir le lendemain

2.5. Modifications diverses

Est-ce que si ...

ex. [Il a demandé ] "Est-ce que tu as lu l'article ?
Il a demandé s'il avait lu cet article-là.

______________

Question inversive : Croyez-vous qu'il viendra si ...

ex. Croyez-vous qu'il viendra ?
Il/Elle lui demande s'il croit qu'il viendra ...
il /elle lui a demandé s'il crayait qu'elle viendrait

_______________

Impératif de + INF

ex. [Il a dit] : Ne sors pas par là
Il lui a dit de ne pas sortir par là

_______________

Qu'est-ce que ce que...

Qu'est-ce que tu ferais à ma place ?
Il lui a demandé ce qu'il ferait à sa place !

_______________

Qu'est-ce qui ce qui

Qu'est-ce qui t'intéresse vraiment ici ?
Elle lui a demandé ce qui lui intéressait vraiment là-bas

 

Exercices :

link  link  link  link

Commenter cet article