Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MOYEN AGE : L'ARMEMENT DES CHEVALIERS

Publié le par annepaingault



Cliquez !       link


et ça : link

L'armure des chevaliers

Les chevaliers devaient s'armer de "patience" lorsqu'ils désiraient revêtir leur armure. En effet, plus d'une heure pouvait s'écouler avant que le chevalier ait revêtu totalement son armure.

L'écuyer du chevalier l'aidait à s'habiller. D'abord, le chevalier enfilait des sous-vêtements matelassés. Puis, il devait attacher des jambières à sa ceinture. Il mettait en place le plastron et la dossière, les épaulières et les canons d'avant-bras. Le chevalier terminait sa longue tâche par les gantelets et le heaume.  

L'air de rien,un chevalier avait besoin de 26 accessoires :


01. Heaume (casque)

02. Lances

03. Mors de cheval

04. Hache de guerre

05. Cotte de mailles (détail)

06. Chaque anneau de fer (maille) était riveté séparément

07. Poignard de flèche

08. Épée de chevalier

09. Poignard avec sa gaine en cuir

10. Pierre à aiguiser les lames

11. Bouclier en amande

12. Chevalier enfilant ses cottes de mailles

13. Étrier

14. Éperon

15. Fer à cheval

16. Arbalète - La corde était tendue sur une noix et l'encoche actionnée par une gâchette

17. Le trébuchet à contrepoids était une arme de jet employée pour abattre les murailles des châteaux assiégés

18. Exemple de premier fort ou « motte féodale »

19. Château d'Oxford (reconstitution)

20. Le marteau

21. Le fléau

22. Le fauchard

23. Le marteau à bec de faucon

24 . La masse

25. Le goupillon

26. La hache.

 

Pourquoi les chevaliers portait-ils une armure ?


Au Moyen Âge, les chevalier se battaient avec toutes sortes d'armes : épées, haches, lances, massues

en métal appelées masses d'armes, etc.

Pour se protéger, ils portaient des armures métallique rigides.

Les chevaliers avaient beaucoup de mal a mettre leur armure. Un jeune homme appelés écuyer les

aidait à se préparer. Sous leur armure, qui n'était guère confortable, les chevaliers portaient des

vêtement bien rembourrés.

Jusqu'au XIIIe siècle, la plupart des chevaliers portait une tunique en mailles de fer ou cotte de mailles.

A la fin du Moyen Âge, ils ressemblaient à des boites de conserves : ils étaient couverts de métal de la

tête au pieds.

La protection des premiers chevaliers

Les chevaliers portent autour de la tête et sur le corps une cotte de mailles formée des milliers

d'anneaux entrelacés : c'est le haubert.

Robe de toile très épaisse, le gambison permet d'atténuer les coups de l'adversaire.

Pour se protéger les jambes, le chevalier porte des jambières en mailles métalliques.

Les éperons servent à piquer le cheval pour activer son allure. Ils se fixent derrière les chausses.

L'apparition de l'armure

Au XVe siècle, les riches chevaliers sont protégés par une armure faite de plaques métalliques. Elle

coûte cher et pèse près de 30 kg. Il faut 2 écuyers pour hisser un chevalier en armure sur son cheval !

La lance, en bois, se casse souvent dès le combat.

Le gantelet sert à protéger la main.

Le chevalier se sert de son épée qui pèse environ 2 kg.

La tête des chevaliers est protégée par un casque de cuir ou de fer. Vers la fin du XIIe siècle, le casque

recouvrait tout le visage à part une fente étroite au niveau des yeux. C'est le heaume.

L'écu permet de se protéger des coups.

 



Commenter cet article