Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les 13 desserts de Noël......le saviez-vous ?

Publié le par annepaingault




      Noël provençal 

 "Ce jour là, sur la table, trois chandelles brillaient, et si parfois la mèche tournait devers quelqu'un, c'était de mauvaise augure. A chaque bout dans une assiette, verdoyait du blé en herbe qu'on avait mis à germer dans l'eau le jour de la sainte Barbe. Sur la triple nappe blanche, tout à tour apparaissaient les plats sacramentels : les escargots (...) la morue frite et le muge aux olives, le cardon, le scolyme, le céleri à la poivrade, suivis d'un tas de friandises réservées pour ce jour là."
 

Les 3 nappes


représentent les 3 personnes de la Trinité pour le Père, le Fils et le Saint-Esprit.

Le décor est éclairé de 3 bougies.

A partir du plus âgé, chaque personne âgée les allume.


Il faut 7 plats au souper de Noël en souvenir des 7 plaies du Christ crucifié.


La pompe à huile


Il s'agit de l'huile d'olive qu'on ajoute à la pâte confectionnée de farine, de levain, de sucre, de cassonade et aromatisée de zeste d'orange et de citron.

est un pain de fête préparé à la maison mais cuit chez le boulanger.


On la déguste trempée dans du vin cuit. Le pain doit être rompue et non coupée sous peine de malheur dans l’année


A table, il faut laisser la place du pauvre …..

 

 

 

 

Les 13 desserts provençaux

 

 

13 desserts de Noël


Ils sont au nombre de 13 comme les convives de la Cène.

 

      Les dates (qui peuvent être farcies de pâte d’amande)
 La pompe à huile ou fougasse à Arles (gâteau à l’huile d’olive et à la fleur d’oranger), elle doit être rompue, comme le Christ l’a fait avec le pain lors de la cène.
 Le nougat blanc (aux pistaches)
 Le nougat noir (au miel)
 Les Calissons d’Aix (spécialité)
 La pâte de coing ou confiture
 Du raisin blanc
 Le melon de Noël
 Les oranges (signe de richesse)
 Les melons confits (ou d’autres fruits confits)
 Les pommes ou les poires
 Les clémentines
 Les prunes

 

Les 4 mendiants sont composés de 4 fruits secs.

Leur couleur sombre rappelle celle des robes des ordres des mendiants.


On raconte que les raisins secs symbolisent les Dominicains,

les amandes les Carmes,

   les figues les Franciscains,

  les noisettes les Augustins.

Les 13 desserts sont souvent accompagnés de ratafia de cerises et de Carthagène.

Il ne reste plus qu'à nouer les quatre coins de la troisième nappe pour en faire un baluchon et apporter aux pauvres les reliefs du souper.

      Après le gros souper qui se termine par un verre de ratafia, la maisonnée prend la route de l'église pour la messe de minuit. La porte n'était pas fermée à clef.

On laissait sur la table la 3e nappe et les reliefs du repas afin que les anges et les défunts puissent se restaurer.

 

Les 13 desserts de Noël......le saviez-vous ?
La Cène vue par Benetton !!!

La Cène vue par Benetton !!!

Commenter cet article