Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BLASON : en créer un / Etude de base des couleurs

Publié le par annepaingault

Pour votre futur blason :


Derrière chaque couleur se cache une valeur symbolique.

Cette valeur, utilisée sciemment ou inconsciemment, est plus ou moins lourde selon le contexte dans lequel est employée la couleur.

            Elle varie également selon les époques et les civilisations.

.

ROUGE

BLEU

VERT

JAUNE

BLANC

Force
Passion
Puissance
Interdiction
Danger
Virilité
Courage
Action
Force

Paix
Vertu
Immatérialité
Méditation
Sagesse
Rêverie
Confiance
Bonté
Calme
Sécurité
Foi
Féminité

Espérance
Nature
Immortalité
Repos
Foi
Jeunesse
Fécondité
Satisfaction
Calme

Science
Conscience Idéalisme
Action
Luminosité
Orgueil
Jalousie
Calme
Sécurité

Pureté
Innocence
Chasteté
Richesse
Silence

 

OR/ARGENT

ORANGÉ

VIOLET

GRIS

NOIR

Immortalité
Richesse
Gloire (or)
Respect (argent)
Dignité (argent)

Energie
Ambition
Enthousiasme
Imagination
Richesse
Honneur

Politesse
Jalousie
Mystère
Spiritualité
Mélancolie
Tristesse
Modestie
Religion
Inconscient
Secret
Ténèbres
Mort
Piété
Noblesse

Sobriété
Tristesse
Modernisme
Peur
Monotonie

Mort
Deuil
Nuit
Mystère
Monotonie
Tristesse
Détresse
Angoisse
Noblesse
Distinction
Élégance
Silence

 

                                       Symbolique des couleurs par civilisations

 

 

ROUGE

BLEU

VERT

JAUNE

BLANC

Chine

Joie
Mariage

Paradis
Légèreté

Dynastie Ming
Paradis
Légèreté

Naissance
Santé
Force

Mort
Pureté

Egypte

Mort
Méchanceté
Désert

Vertu
Vérité
Fidélité
Immortalité

Fertilité
Force
Islam

Joie
Prospérité

Joie
Fête

Etats-unis

Danger

Masculinité

Sécurité

Lâcheté

Pureté

France

Anarchisme
Communisme

Liberté
Paix
Royauté

Criminalité

Temporalité

Monarchie
Neutralité

Inde

Vie
Créativité

...

Prospérité
Fertilité

Succès

Mort
Pureté

Japon

Colère
Danger

Méchanceté
Bassesse

Futur
Jeunesse
Énergie

Grâce
Noblesse

Mort

                         Source : CRIM formation - Ecole polytechnique de Montréal

Commenter cet article