Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

3ème : Aide au choix : AUTOBIOGRAPHIE- La Promesse de l'aube

Publié le par annepaingault


L'auteur
 

Romain Gary, pseudonyme de Romain Kacew, né à Vilnius en 1914, intérêt elevé par sa mère qui-lieu en Lui de Grandes Espérances, Comme il le racontera Dans La promesse de l'aube.
Pauvre, «cosaque Un peu tartare mâtiné de juif» , il arrivera en France à l'âge de quatorze ans et s'installe Avec sa mère à Nice. Après des études de droit,
il les Etats s'engagent DANS L'aviation et rejoint le général de Gaulle en 1940.



Fils premier roman, Éducation Européenne , Parait Avec Succès en 1945 et revele Un grand conteur au style de grossier et poétique. The same year, il entrepre au Quai d'Orsay. Grâce à fils métier de diplomate, il Séjourné à Sofia, La Paz, New York, Los Angeles.
En 1948, il Publie Le grand vestiaire , éducation sentimentale d'adolescent non au Lendemain de la guerre, et recoit le prix Goncourt en 1956 d'écoulement Les racines du ciel , fresque de la vie en Afrique Équatoriale Où idéaliste non, Morel, un Décidé de Sauver les Grands Troupeaux d'éléphants Que les Blancs et les Noirs menacent d'exterminer. consul à Los Angeles , il Épouse l'actrice Jean Seberg, ecrit des scénarios ET REALISE Deux films . Il quitte la diplomatie en 1961 et des nouvelles Écrit, Sa femme se Donne la mort en 1979 et les romans de Gary laissent percer fils angoisse du Déclin et de la vieillesse  Clair de femme , chant d'amour à this «Troisième dimension de l ' homme et la femme le. Les cerfs-volants , ultime roman Renoue Avec Le Temps du nazisme et de l'Occupation. *** Romain Gary se suicide à Paris en 1980 , document de l'ONU laissant posthume Où il révéle qu'il se dissimulait sous le nom d'Émile Ajar, auteur de romans un succès : Gros-Câlin, L'angoisse du roi Salomon et La vie devant soi, histoire d'amour d'Un petit garçon arabe versez Une très vieille femme juive, Qui a receipt





 
le Prix ​​Goncourt en 1975.


LA PROMESSE DE L'AUBE
 

ONU récit Aux allures autobiographiques Où le héros Nous decrit sa relation Avec sa mère. Une relation fusionnelle Très, Avec un amour maternel sans  faille ... fils Une mère Élève Seule fils fr Russie. Elle ne Voit Que nominale et versez le bonheur de celui-ci. d'Elle Lui repete sans Cesse qu'il sérums de Un héros, l'ONU AMBASSADEUR de France (CE paie magique Où Tout est possible). Romain Grandit CES aveC Idées en tête, Avec this "promesse« qu'il a faité enfant à sa mère de Devenir "Quelqu'un"





















 

***




Read PEU un ...


«PUIS Elle Disait:

- Tu seras ambassadeur de France.

ralph Savais CE Qué le dans C'était de Djé, MAIS j'etais d'accord. Je n'avais Qué Huit  ans, MAIS ma décision de prix etait: tout CE Que ma mère voulait, j'allais le Lui Donner.





- Bien, disais-je nonchalamment »






«-Je sais Bien Que c'est ta mère, MAIS c «Est Tout de meme beau, non amour comme ça. Ca Finit par Vous faire envie ...

Y'aura Jamais juin  Autre femme verser t'aimer Comme Elle, Dans La Vie. Ca c'est SUR.



dans C'était Sur. Maïs je ne le Savais Pas. Ce FUT only aux Abords de la  quarantaine Que je commençais à Comprendre. Il pas n'est bon d'être aimé Tellement, si jeune, si tot. Ça vous Donne de Mauvaises habitudes.  sur Croit Que c'est arriver. Sur Croit Que ça Existe Ailleurs, Qué ça-peut  se Retrouver. Le Compte là-Dessus. Sur Regarde, sur Espère, sur fréquentent.









Avec l'amour maternel, La Vie Vous fel à l'aube juin promesse qu'elle ne TIENT Jamais.
 

On est obliger salle DE mangeoire Froid Jusqu'a La Fin de sessions

jours. Après CELA, CHAQUE foie qu'une femme Vous Prend DANS SES soutiens-gorge et Vous serre sur son coeur, CE SONT ne Qué des condoléances. »





***

Le costume Lecteur le héros DANS fils enfance russe PUIS polonaise, niçoise, PUIS DANS L'Armée française pendant la guerre. Il Est habité par énergie vitale juin (question de la relation à sa mère) Qui Semble le Pousser à Vouloir se surpasser verser digne de sa mère Être et TENIR sa promesse







 

****
«Je croyais à la beauté et à la justice Fait. Le talent de ma mère me  poussait à Vouloir Lui Offrir le chef-d'œuvre d'art et de Vie auquel Elle  avait rêvé Tant Pour Moi, auquel Elle avait si passionnément cru et  Travaillé. Que CE juste Accomplissement Lui Fût me refuser paraissait  impossible, PARCE qu'il me semblait exclu Que La Vie mettre à MANQUER CE  le point d'art »













***

Le modèle intérêt Très fin, souvent drôle, et en Tous les CAS poétique et bouleversant .

 

Commenter cet article