Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

TRILOGIE : Coeur d'ENCRE et la suite

Publié le par annepaingault

Trilogie Coeur d'Encre, Sang d'Encre & Mort d'Encre

 

Qui n’a jamais rêvé de faire sortir son héro préféré d’un livre, de se balader dans les mondes grâce auxquels des écrivains nous font rêver et de voir les personnages de fiction et la réalité se mêler ?
C’est ce genre d’aventure que Cornelia Funke nous propose avec sa trilogie Cœur d’encre, Sang d’encre et Mort d’encre.  Mais n’est ce pas un jeu dangereux de pouvoir interagir dans une histoire ? Voici plus que des romans, voilà un jeu d’écrivain à la sauce aventure, courage, imagination, conflits intérieurs et détermination.

Grâce à Mo, surnommé Langue Magique, la frontière entre les pages n’existe plus. C’est la fragilité des mondes que l’on s’invente et que l’on veut diriger qui s’ouvre au lecteur. Au moment où commence l’histoire (Cœur d’encre) Mo et sa fille, Meggie, vivent tous les deux depuis la disparition de Resa. Leur quotidien n’est fait que des livres qui ont envahi leur maison. Symbole du foyer dans lequel ils se réconfortent et se font confiance, l’objet fétichisé représente également un lien ombilical père fille. Leur relation, donc extrêmement forte, qu’ils entretiennent sera au centre des trois ouvrages et se confrontera aux mystères, aux jalousies ou encore aux angoisses. Quand un inconnu débarque chez eux en pleine nuit, Meggie s’aperçoit que son père lui a caché certaines choses…

A partir de là, va également entrer en scène Elinor, une tante complètement folle qui cache la douleur que sa solitude lui procure derrière un mauvais caractère. Personnages forts en émotions vont venir compléter l’aventure à Ombra, là où se passe l’intrigue de Cœur d’Encre, roman écrit par Fenoglio et qui va « enfermer/emprisonner » les protagonistes des livres de Funke. Chaque livre a d’ailleurs son âme. Si Cœur d’encre représente, en quelques sortes, le divertissement, que la génialité de l’œuvre prend le dessus, Sang d’encre révèle les personnages, les psychologies et la noirceur de l’horizon. Mort d’encre montre un monde sensé faire rêver en train de se dégrader et des personnages déboussolés. Seules les richesses de l’écriture originelle donnent une lueur d’espoir.  

Un auteur dans son livre, des réécritures du livre en question, des lecteurs dans l’histoire et les grands méchants des romans dans le monde réel : l’auteure nous offre des mises en abîmes dans lesquelles vont se succéder la féerie, l’incroyable, la prise de contrôle, les conséquences et la déstructuration avant l’aménagement d’une nouvelle situation.
Et au final, rien n’est évidemment réellement terminé…
L’éventualité d’une aventure, d’un passage vers un monde – le vrai – imaginaire pour un personnage seulement relance même le thème du foyer qui, lui, réside dans la création. Une belle fin pour une auteure originale et pleine de ressources, une accession habile à l’éclat peu innocent.

Cœur d’encre
Présentation de l'éditeur :
Meggie, douze ans, vit seule avec son père, Mo. Comme lui, elle a une passion pour les livres. Mais pourquoi Mo ne lit-il plus d'histoires à voix haute? Ses livres auraient-ils un secret? Leurs mots auraient-ils un pouvoir? Un soir, un étrange personnage frappe à leur porte. Alors commence pour Meggie et Mo une extraordinaire aventure, encore plus folle que celles que racontent les livres. Et leur vie va changer pour toujours. Lire n'a jamais été aussi fascinant et aussi dangereux. Le premier tome d'une magnifique trilogie fantastique, par l'un des plus célèbres auteurs contemporains
pour la jeunesse.

Sang d’encre
Présentation de l'éditeur :
Meggie et ses parents savourent leurs retrouvailles lorsque Farid apporte une nouvelle bouleversante: prêt à tout pour revoir les fées et sa famille, Doigt de Poussière a regagné le Monde d'encre, ignorant qu'un grand danger l'attend. Farid et Meggie décident de partir à sa recherche. C'est le début d'un voyage incroyable.., et terrifiant.

Mort d’encre
Présentation de l'éditeur :
Le monde d'encre est plus violent que jamais et Meggie et ses parents sont menacés par le tyran Tête de Vipère. Farid, lui, cherche à faire revenir à la vie le cracheur de feu Doigt de Poussière. Orphée lui a promis d'écrire les mots qui le ressusciteront, mais la Mort exige bien des sacrifices pour exaucer les souhaits des humains et les mots peuvent être trompeurs.
 

Par Titou - Publié dans : Jeunesse -

La  trilogie de Cornelia Funke, adaptée au cinéma. (2008)
La  trilogie de Cornelia Funke, adaptée au cinéma. (2008)
La  trilogie de Cornelia Funke, adaptée au cinéma. (2008)

La trilogie de Cornelia Funke, adaptée au cinéma. (2008)

Commenter cet article