Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je publie vos textes, petit à petit. celui de ZOE

Publié le par annepaingault

Je publie vos textes, petit à petit. celui de ZOE

Retour de VISA

Mots d'images

Je m'appelle Djemila. Je viens d'Arrivant à la frontière turque, Nous Sommes le 15 septembre 2013. Je suis Avec ma mère, mon petit frère et mes deux sœurs. Ici, Il ya d'antigènes le AUTRES COMME Nous. Formons NOUS Onu Rassemblement De Syriens effrayés, transistors par la rudesse de CE Que Nous Avons Vécu, exténués, craintifs. Maman m'a dit Qu'on s'appelait des Réfugiés. Je ne sais Pas trop CE Qué signifié CE MOT.

Je viens de la vieille ville d'Alep. DEPUIS qu'il ya des Problèmes AVEC le Gouvernement, ma vie a Tourné au cauchemar. Partout, Les explosions, les incendies, les bombes, La Haine, La Fumée, Les Bâtiments en ruine, les crépitements de mitraillettes, les cris déchirants, Les tireurs d'élite, La Peur, Les Sirènes, Ont PRIT possession de la Ville. Quand je marchais Dans Les rues, J'AVAIS sans Cesse l'impression qu'un franc tireur me prenait en chasse Alors je hâtais Le Pas. Le danger etait Toujours actuelle, «il collait à la peau Nous» Comme Disait Monsieur Hanyan, notre voisin. Je l'aimais CE monsieur, AVEC petit fils sourire édenté. Un midi de mai, des hommes armes de de de de Sont entres CHEZ LUI fr criant des blesse. Il ya eu des coups de feu et PUIS ILS de de de de Sont Partis. Cet apres midi là, Dans Notre quartier à Moitié déserté, Pas ONU mot ne FUT prononcé.

Sur un fermé l'école. Peu à PEU Les Gens quittaient. Alep, la ville, Est devenue Alep, le champ de guerre. Toute la famille, Nous Avons Dû Quitter la maison. J'ai dit au revoir en retenant des larmes, à mon lit, la petite bibliothèque de papa et l'affiche d'ONU chanteur Parait-il Connu en Amérique, contrée lointaine cette mystique. Pendant QUELQUES jours, des tonnes Avons DANS dormi Les ruines de l'ancien hôpital chrétien, la peur et la faim au ventre.

Un soir, Papa et Amin, mon grand frère, Ont embrassés tendrement Nous sur le devant. Maman BNO Une salle CES motifs de la Suivre et sans Regarder derrière, Portals Nous SOMMES DANS enfoncées nous La Nuit Noire vers le chemin de la Liberté. Papa Amin et de restes de soi de de Sont Verser Battre.

J'espere qu'un jour la guerre se terminera et Québec se retrouvera sur l'immeuble Tous DANS Notre vieille maison.

Commenter cet article